Sur papier

L’année 2017

L’année 2017 a été celle du lâcher-prise et de l’improvisation.

Le but que je me suis fixé à cette époque fut de laisser libre cours à toute émotion pouvant surgir d’un battement de cil, d’accepter le sort de l’image insidieuse et de m’y attarder .

C’est ainsi que j’ai compris que la fulgurance des mouvements instinctifs, – tant en couleurs qu’en matière de lignes, de traces-, est un moment précieux que je recherche à tout prix à suspendre un peu dans le temps.

Toutes les images que je montre ici sont les photos que j’ai prises du travail en cours sur plusieurs semaines entre avril et juin de cette même année, dans mon atelier.

Série de travaux de recherche en 50 x 70 cm,sur feuilles hydrophobes : encre, acrylique, fusain , gesso, feutres, graphites

          

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑